Pourquoi investir dans un logement neuf plutôt qu’un ancien ?

Investissement immobilier

Publié le : 04 octobre 20227 mins de lecture

Que ce soit pour un usage locatif ou résidentiel, l’investissement immobilier se présente comme un projet de vie. Dans ce cas, il faudra se poser différentes questions afin de trouver le bien qui répondra à vos envies et votre budget. La première d’entre elles est de savoir s’il serait plus intéressant d’acheter un immobilier neuf ou ancien. Pour répondre à cette interrogation, il convient de connaitre les avantages et contraintes de chaque solution.

Le confort et la satisfaction avec un logement neuf

En définition, un immobilier neuf est une construction bâtie depuis moins de 5 ans et qui n’a jamais été revendu ou habité.

La plupart du temps, ces logements s’achètent sous un contrat VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) dans le cadre d’un programme immobilier. Dans ce cas, vous aurez l’occasion de personnaliser les caractéristiques du bien (plans, aménagements dans la future propriété, budget et matériau à utiliser) afin que le résultat final soit parfaitement adapté à vos envies.

Par ailleurs, il est également envisageable d’acquérir un logement neuf déjà achevé. Mais dans ce cas, vous ne pourrez pas choisir les infrastructures en place. Si vous cherchez réellement à créer un bien correspondant à la lettre à vos besoins, la construction serait une bonne option.

Quoi qu’il en soit, l’acquisition d’un immobilier neuf séduit de nombreux propriétaires grâce au confort très appréciable qu’il procure. D’une manière générale, votre logement pourra disposer des diverses installations modernes visant à améliorer la qualité de vie au quotidien :

  • Isolation renforcée pour une meilleure économie d’énergie ;
  • Respect des normes énergétiques en vigueur ;
  • Système de chauffage économique et performant, voire écologique ;
  • Aménagement de l’espace bien étudié et architecture plus contemporaine ;
  • Facilité de la revente si besoin.

Si vous souhaitez acheter un bien pour y habiter par la suite, le neuf est donc la meilleure option.

Immobilier neuf : des avantages fiscaux à connaitre

En matière de fiscalité, un logement neuf est soumis à un régime de TVA s’élevant à 20 % (généralement incluse dans le prix de vente). Néanmoins, les programmes immobiliers se trouvant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville pourront bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 %.

En ce qui concerne les droits de mutation, ils représentent entre 2 et 3 % du prix d’achat, contre 5 à 6 % pour les logements anciens. Encore mieux, le bien est exonéré de taxe foncière durant les 2 ans suivant la livraison des clefs.

Par ailleurs, il faut savoir que l’acquisition d’un immobilier neuf vous donne droit à des réductions fiscales, notamment lorsque le logement est loué. Dans ce cas, vous pouvez parfaitement profiter du dispositif Pinel qui offre une réduction d’impôt selon la durée de la mise en location : 12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans.

Notez toutefois que l’accès à ces avantages fiscaux est souvent soumis à des conditions strictes, ce qui peut se révéler contraignant sur le long terme. De même, le prix d’acquisition du bien sera également plus élevé en raison des installations modernes. En tout cas, avec un logement neuf, vous pourrez vous passer des travaux d’entretien et de réparation pendant les 5 années à venir.

Quels sont les avantages d’un immobilier ancien ?

Un bien est dit ancien lorsque le logement a déjà fait l’objet d’une mutation réalisée par son premier propriétaire : vente, transmission ou donation. D’une manière générale, ces immobiliers ont été construits depuis une dizaine d’années. Et dans la plupart des cas, ils requièrent des travaux de rénovation plus ou moins conséquents.

Si la rénovation représente des dépenses et des délais supplémentaires avant l’emménagement pour certains, pour les bricoleurs, elle se présente comme une opportunité de faire des économies, et surtout de personnaliser les lieux en fonction de leurs goûts. Vous pouvez ainsi faire évoluer la qualité et l’esthétique du bien au fil du temps, sans pour autant être obligé de payer les travaux en une seule fois. D’autant plus, si vous effectuez une rénovation énergétique, une grande partie des frais peut être prise en charge.

Autre atout non négligeable, le secteur immobilier ancien est très dynamique, ce qui vous laisse l’embarras du choix en termes d’architecture, d’emplacement ou de budget pour l’achat. Mais surtout, le prix d’un bien ancien s’avère 15 à 25 % moins cher que celui d’un immobilier neuf.

Dans le cadre d’une mise en location, l’ancien permettra d’amortir rapidement les frais de rénovation, car ces types de bien sont très appréciés des locataires. En effet, ils se trouvent généralement dans des quartiers préservés ou très prisés. Ainsi, cette solution s’avère plus avantageuse si vous envisagez un investissement locatif. 

Mais alors, pourquoi privilégier le neuf ?

Réaliser un investissement immobilier dans le neuf s’avère souvent plus intéressant vu les avantages qu’il propose, que ce soit à but locatif ou résidentiel. Outre la défiscalisation, sachez aussi que l’achat d’un bien neuf vous permet de cumuler les différentes aides financières attribuées par l’État ou les collectivités locales : prêt à taux zéro, prêts sans intérêts, bail réel solidaire (BRS) permettant d’acheter uniquement le bâti en échange d’un loyer pour le terrain et d’une TVA à 5,5 %.

L’immobilier ancien quant à lui peut profiter de peu d’aides, sauf si vous entamez des travaux de rénovation énergétique. Néanmoins, la mise en location peut s’avérer particulièrement rentable, surtout si votre bien se trouve dans un centre-ville dégradé ou un quartier protégé. Dans ces cas, le loyer sera certainement plus important.

Plan du site